Récupération d’anciens articles Part 2

Bon allez, on continuuuuue! Cette fois, avec mon compte rendu de la première partie du voyage… Qu’est-ce qu’on a rigolé.

Hello les amis!

Alors désolée pour le retard d’update,mais cet article vous expliquera toute notre… épique voyage jusqu’à Séoul. A l’heure où je poste cet article, je suis encore à Helsinki, à l’aéroport plus précisément.

Oui encore à Helsinki, car ce 20 décembre fut l’un des pires jours de nos vies.

(Je semble très grave dans mes propos, mais tout va bien! XD je suis juste un peu fatiguée là)

Donc, Dimanche, nous rejoignons Audréa à CDG pour nous enregistrer sur notre vol Paris/Helsinki de 7h35 (heure d’arrivée à Helsinki : 11h35 heure locale, 10h35 heure de Paris.)

Nous montons à bord, l’avion roule pour se mettre (pensions-nous) en place… Sauf que nous ne décollerons pas! Car l’avion a un petit problème technique ( par rapport à un ordinateur. Le commandant de bord avait un accent à chier, j’ai RIEN compris -_-‘)

Le plus beau dans tout ça, c’est que nous n’avons débarqué que 4heures après… On a tourné pendant bien 30 minutes. Puis ils nous on fait part du soucis, qu’il allait tenter de le réparer immédiatement… En vain. Ils ont donc cherché à remplacer le truc (l’ordi?), nous avons donc trèèèèès longuement patienté, avant d’apprendre que finalement ce vol ne partira pas…

Et voilà comment on perd bêtement 4heures.

On doit donc aller chercher nos bagages. Là je craque parce qu’il est midi passé, les bagages arrivent au compte-goutte ( à croire que ya qu’un schtroumph pour faire ça…) J’osais pas prévenir ma famille, de peur qu’on m’engueule ( ou pire, qu’on m’interdise de prendre un autre vol)

La chef d’escale Finnair nous annonce que pour les gens ayant une correspondance pour Séoul, elle cherche des vols direct ou par une autre escale. Petit soulagement… Si seulement!

On va au comptoir finnair, pris d’assaut par les passagers. Sharell et Audréa y étaient allées directement. Là bas, on leur dit qu’on va devoir prendre un vol à 15h15, dormir sur Helsinki et partir le lendemain. La maman d’Oriane au tel, je revendique. On a une escale de prévue, no way qu’on dorme dans le froid polaire de Helsinki. La chef d’escale se repointe, nous dit qu’on doit se présenter au check-in à 13h30, elle va arranger ça (mon cul c’est du poulet)

Elle nous file des bons pour manger gratos (encore heureux!!) , on se restaure ( moi vite-fait j’étais tellement angoissée que j’ai du manger 4 bouchée)

On se pointe au check-in et là on nous annonce qu’on part qu’à 16h, avec l’avion du matin, car ce vol n’avait pas été annulé. (!!!) Avec une escale prévue à 17h30, on était bien dans la merde. On agresse la nana, demandant s’il n’y a pas possibilité d’un vol plus tôt… Mais non. Une espèce de greluche d’agent d’escale tente de nous transférer sur le vol de 13h30 où il restait des places en business.

Mais cette p*te de chef d’escale débarque en disant « non non non, les gens pour séoul partent à 16h, Helsinki sont au courant, ils les attendront. » la grosse blague bien sûr… Salope va. Bref, on ne peut plus rien faire, en plus on apprend qu’on va devoir récupérer nos bagages à Helsinki, alors qu’à l’origine ils nous suivaient…

Bref, on attend avec la moitié des personnes présentes sur le vol du matin ( dont des gosses totalement aliénés…) L’embarquement, prévu à une porte touuuuuuut au bout du terminal est finalement à l’opposé, étage inférieur ( because on doit prendre un bus car l’avion est je cite « au large »… Pitié, appelez moi le Capitaine Sparrow, ce voyage promet d’être un naufrage)

L’embarquement prévu aussi à 15h15 ne commence qu’à… 15h45… Mais nous nous envolons enfin à 16h30, et assistons au coucher du soleil au dessus des nuages…

Le vol se passe bien, la bouffe n’était pas trop dégeu (fricassée de poulet à la moutarde ancienne et petite purée avec des petits légumes dedans. Le pain était archi dur, on avait un jus d’orange un peu radioactif vu la couleur mais le goût ça allait.) On dort un peu, après avoir passé 9h à l’aéroport, énervées comme tout, c’est la bien venue. L’arrivée au-dessu de Helsinki est quasiment magique. La neige recouvre les plaines, on dirait une mer blanche. Et des ténèbres, les routes se détaches, formant sous nos yeux un magnifique paysage arachnéen. A la plus haute altitude, la température frôlait les -80°… Autant vous dire que même si on avait passablement chaud ( oui parce que c’était par moment climatisé… oo’) cette idée me glaçait le sang.

L’atterrissage (sur piste où un chasse-neige a du passer avant, et avait été salée… mais restée un peu enneigée, puisque les flocons tombaient sans discontinuer.) se passe bien. Mais Ô surprise… Notre vol pour séoul s’est envolé sans nous, avec un petit retard de 30 minutes. A cet instant, grosse grosse envie de repartir à Paris pour éclater la gueule de cette menteuse de chef d’escale de MERDE.

Oriane et shashou attendent les bagages, avec Audréa on va demander s’il n’y a pas d’autres vols… Et non, yen a pas. On est donc VRAIMENT obligée de dormir à Helsinki. Là je devais quasiment folle, je pleure de rage parce qu’on s’est foutu de nos gueules. La maman d’oriane interroge le mec par téléphone… Et là, on apprend qu’on attend nos bagages pour rien. Car le seul vol qu’on peut nous donner, c’est pour le lendemain à 18h, via Pékin. La GROSSE BLAGUE. Et nos bagages sont seront soit-disant mis direct dans l’autre vol, d’où le «  you don’t need to pick your luggage »(oui parce que ya une couille là dessous aussi)

Mais bon, nous n’avons pas vraiment le choix… J’appelle enfin ma tante pour lui dire. Elle est un peu paniquée, mais je la rassure, et elle prend plutôt bien la chose. J’attends d’être à l’hôtel pour appeler ma mamie… On prend un bus avec toutes les personnes de notre vol, direction l’hôtel Ramada. Je me sens de meilleure humeur après avoir eu ma tante. L’hôtel est finalement SUPER classe. C’est une très très bonne suprise. Je ne sais pas le trucs des étoiles, mais à l’observer (à l’intérieur, because dehors c’est pas ça quand même) il fait très hôtel 3étoiles haut de gamme. Le monsieur à l’accueil est très serviable, nous rassure même un peu. 2 chambre ( avec cartes magnétiques sivouplé) une pour Audréa et Shashou, et une pour riri et moi. On va manger, because il est déjà 22h30, et le service fini à 23h. Je sais pas vraiment ce que j’ai mangé, mais c’était bien bon -et consistant, vu que j’ai tenu la journée avec 4 bouchées de sandwich et une micro fricassée de poulet…- Au moment où je vais appeler ma mamie, mon frère m’apelle. Je lui explique donc, il pense que c’est à cause de la neige… J’ai dit que « oui » mais qu’en fait « pas vraiment »… Bref c’est pas grave. J’ai ma mamie au téléphone, et moi qui angoissait surtout pour elle, elle semble prendre trèèèèès bien la chose. Je lui ai donc dit qu’on nous payait nous, et que je perdais une journée et demi. Comme elle dit «  tant pis » et tant qu’on va bien, c’est tout ce qui compte. J’ai même réussi à la faire rire en parlant de l’épaissaeur de neige ( jusqu’au genoux je pense pas endroit)

La soirée se termine dans nos chambres, où on dort comme on peut, puisqu’on a pas nos valises… Les lits étaient super confortables, la chambre relativement bien chauffées, mais c’était une très belle chambre, photos et vidéo à venir.

Nous avons donc bien dormi, 8h de sommeil méritées après toutes ces péripéties. On prend une bonne douche chaude ( bonjour le choc thermique entre la cabine de douche et la salle de bain…)

On rejoint Shashou et Audréa pour aller petit déjeuner ( on hallucine en voyant des Stalagtites aux fenêtres du resto o_o’) C’était très bon et varié au petit déj, vu que comme le diner, c’était un buffet.

Après quelques heures de repos, on a pris le bus pour l’aéroport. On va se renseigner pour nos bagages et là SURPRISE … Désagréable of course… On aurait du récupérer nos valises et la dame ne sait pas où elles sont… Youhou. Elle nous enregistre quoiqu’il arrive sur le vol de Pékin. On nous emmène aux arrivées et là (j’aurais duuu prendre une tof) yavait PLEIN de bagages… On cherche et MIRACLE NOS VALISES SONT LA!!!! Soulagement intense, j’ai limitée embrassée ma ‘petite’ valise d’amour chérie. Bref, voilà là on les a enregistrées, on a mangé pour 17€ gratos ( des hamburger de OUF photos à venir). Et là on attends devant notre porte d’embarquement, jusqu’à 20h15.

Voilààà notre périple de ouf. Maintenant, priez pour qu’on attrape notre vol pour séoul A L’HEURE parce que là j’en pourrais plus.

C’était Cécilia, à vous les emmerdes! (non jdéconne)

——————————————————

Et bah vous savez quoi? Je vais rajouter la suite!!!!
Il faut savoir que notre vol pour pékin, qui devait décoller vers 19h je crois… s’est envolé qu’à minuit! AHAHA soit un peu plus 5h de retard; faites le compte: nous avions -encore- une escale à pékin de 5h… Oui, on allait encore loupé notre correspondance.
L’indication de l’heure d’embarquement à fait ça : 17h30 => 19h30. Là encore on dit rien. SAUF QUE 19h30 => 21h30. Là on gueule. Et on nous rétorque  » votre avion vient d’atterrir, nous devons le nettoyer et le ravitailler. » TI FOUS DE MA TRONCHE? enfin bon, je veux qu’il vole, alors je me calme. mais 21h30 et devenu 23h30 et là on a pété un câble… Mais ça n’a rien changé, vous vous en doutez bien.
Alors à 23h30 on se fait embarquer, et là le steward de 50 ans qui faisait un peu english me sort  » oh miss, you seat has changed » avec un sourire chelou… Moi, paniquée : « comment ça « it’s changed? » lui : » yes, your seat is the 4J » Votre servante -moi- avait la bonne idée ( dictée par sa paranoïa aiguë) de mater un plan d’airbus machin truc… et CE siège, il était tout devant.
Croyez le ou pas, mais avec mes 3 amies, nous nous sommes retrouvées GRATUITEMENT en business class!! j’ai regardé le prix ensuite, c’était dans les 3000€ puisqu’on était en pleine saison. WTH! je vous raconte pas l’hallu que j’ai eu, j’ai même demandé s’ils ne s’étaient pas trompés xD mais non, on nous avait upgraded. EN MÊME TEMPS ils avaient intérêt parce qu’au pire, on aurait demandé à se faire rembourser au retour.
Bref, on profite à mooort, surtout de la bouffe ( saumoooooooooooooooon!! alala) et je dors comme une marde de 4h du mat jusqu’à… Bah je sais pas avec les fuseaux horaires, mais on allait petit-déjeuner. Et bientôt atterrir. So à Pékin l’atterrissage se passe bien, mais l’angoisse revient : notre vol est sensé être parti. Et effectivement, il l’était, car il était bien 14h et notre vol partait à 13h30. SAUF que les chinois sont des pros : ils nous avaient déjà réservés des places sur un vol pour Séoul!
Des jeunes dames nous attendaient avec des feuilles sur lesquelles étaient notés les numéros de vols des correspondances. On trouve le notre, on les suit et hop, on récupère nos billets. On passe la douane, la gros fou rire avec Audréa, qui est asiatique : « Vous venez d’où? » « bah de France, de Vauréal »  » Vous en êtes sûre? » et avec moi presque pareil.  » Vous arrivez d’où? » « D’helsinki monsieur » « Vous en êtes bien certaine » … T’AS CRU QUE J’AI DORMI DANS UN PAYS OU IL FAISAIT -20° PAR PLUS PLAISIIIIIIIIR ENFO… « oui monsieur, certaine! » « okay c’est bon. »
Tsssssssssssss! Il devait être de la famille de Kham pour m’emmerder lui XD

Bref on se paume dans leur aéroport gigantesque, on attend 18h50 sans bouffer cette fois – dur mais on venait de déjeuner dans l’avion lol- pendant qu’on attend près de notre porte, ya un coréen qui… Nous filme Sharell et moi! Je vous jure! et genre à 30 cm de ma tête avec son téléphone quoi… C’était un exemple type de ce qui nous est souvent arrivé à séoul (surtout moi, je ne comptais plus le nombre de photos prises à mon insu…)

Air China eux, ne rigolent pas. Décollage 18h50, à 18h50, j’étais collée à mon siège par la poussée d’accélération. et 2h30 environ plus tard, nous passions la douane à Séoul! AMEEEEEEEEEEEN! j’ai cru que j’allais -encore- pleurer. Mais non juste l’hystérie m’a submergée lol. après un périple de 38 heures, nous étions finalement là où nous rêvions d’être depuis des mois…  Voilà! 😀

Publicités
Cet article, publié dans Séjour à Séoul, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Récupération d’anciens articles Part 2

  1. khamkham dit :

    vive la finlande !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s